Combien de temps pour tirer votre lait

L’utilisation d’un tire lait est clairement la solution la plus efficace pouvant substituer à l’allaitement maternel. Il faut néanmoins avouer que pour ceux qui s’y essayent, tirer son lait n’est pas toujours une partie de plaisir. Bienvenue sur notre pages qui décrit combien de temps pour tirer votre lait.

Le tirage nécessite énormément de patience et de détermination. Certaines mamans trop hâtives n’auront pas la capacité de produire la quantité (ni la qualité) de lait voulue. Alors comment faire pour tirer de manière plus efficace son lait? Mais surtout, combien de temps faudra-t-il pour tirer votre lait convenablement ? Nous vous livrons tous les secrets d’un bon tirage à travers cet article:

Combien de temps pour tirer votre lait

Parvenir à une production optimale

Si certaines mamans réussissent très bien à recueillir une quantité de lait satisfaisante en un temps record, pour d’autres, cet activité semble un peu plus compliqué. De manière générale, l’expression moyenne du lait compte à peu près une bonne vingtaine de minutes. Mais dans la pratique, sachez qu’il n’y a pas vraiment de durée minimum ou maximum requise pour tirer votre lait.

La durée du recueil dépendra essentiellement de votre climat émotionnel, de l’environnement qui vous entoure et surtout de la capacité respective de vos deux seins. Sachant que chaque maman et chaque bébé sont différents, vous devez chercher le meilleur rythme qui vous conviendra.

Voir notre page dédiée aux tire lait manuel.

Que vous optiez pour un tire lait électrique ou un tire lait manuel, inutile de tirer votre lait pendant des heures de suite pour essayer de recueillir un maximum de quantité. Au risque de vous étonner, ce n’est pas la durée de chaque tirage qui influencera la quantité de votre lait, mais principalement sa fréquence.

Sachez que la production de lait normale de chaque maman ne dépassera pas 1 L par jour (750 mL à 1 L). Pour atteindre cette quantité, 8 à 10 tirages par jour devrait suffire. Gardez à l’esprit que plus vous tirez votre lait, plus vous en produisez. Une fois que votre corps sera habitué, vous arriverez à atteindre une plus grande quantité à chaque tirage.

Dès que vous aurez atteint ce niveau, vous pourrez désormais tirer votre lait moins souvent tout en maintenant la quantité voulue. Dorénavant, 10 à 15 minutes suffiront largement pour exprimer le meilleur de votre lait. Prenez note du total de votre tirage hebdomadaire. De ce manière, vous pourrez établir un rapport entre chaque tirage par semaine afin de voir si vous avez maintenu votre niveau de production ou pas. Si votre niveau n’a pas été respecté, essayez d’augmenter un peu plus votre production lactée en tirant plus souvent votre lait.

Petite astuce, essayez de tirer votre lait deux ou 3 fois entre 1 heure et 6 heure du matin. C’est précisément à cette période que votre niveau de prolactine atteindra son summum. Enfin, pour les mamans qui privilégient un allaitement mixte, n’oubliez surtout pas de respecter les temps de pause obligatoires entre l’allaitement et le tirage. Tirez votre lait 30 minutes avant d’allaiter et 1 heure après allaitement pour optimiser la qualité de votre lactation.

Découvrez notre page dédiée aux tire lait électrique.

Comment arrêter de tirer votre lait

Lorsque vous choisissez d’arrêter de tirer votre lait, évitez de le faire subitement. Sachez que pour un arrêt sans risque, vous devez d’abord sauter une session d’expression de lait puis donnez à votre corps 2 à 3 jours pour qu’il puisse s’adapter à cette suspension. Procédez ensuite à un saut de session supplémentaire, et ainsi de suite jusqu’à créer une sorte d’automatisme.

A noter que pendant les premiers sauts, le tirage du soir et du matin sont ceux qui doivent être privilégiés puisque ce sont ceux qui peuvent garantir une meilleure expression durant toute la journée. En outre, vous pouvez aussi conserver le même nombre de tirage mais en diminuant la durée de tirage. Par exemple, si vous recueillez 120ml de lait à chaque tirage, arrêtez-vous à 90ml.

Encore une fois, laissez à votre corps le temps de s’adapter puis diminuer de nouveau.
Au bout d’un moment, sans vous en rendre compte, vous ne ressentirez plus le besoin de tirer votre lait.

Voir notre page d’acceuil tire lait.